Visages des Faubourgs

Screen Shot 2016-02-11 at 22.55.43 TÉLÉVISION COMMUNAUTAIRE FRONTENAC

Depuis son entrée en ondes le 6 septembre 1995, TCF (Télévision communautaire Frontenac) occupe une place distinctive dans l’univers médiatique communautaire à Montréal. Seul service indépendant de télévision communautaire au Québec à avoir une licence du CRTC, TCF propose une programmation composée d’émissions couvrant quatre grandes thématiques : société et diversité, idées et réflexion, culture et divertissement, loisirs et passe-temps. Alicia Beauchemin, des Voies culturelles des faubourgs, a rencontré Christiane Gauthier pour parler de son cheminement professionnel, tout particulièrement au sein de TCF.

Photo Créations MJJ
Photo Créations MJJ

Christiane Gauthier,
Directrice générale de TCF

Parcours

Née dans le quartier Rosemont à Montréal, Christiane Gauthier a déménagé dans le quartier des Faubourgs comme jeune adulte. Impliquée dans le quartier depuis plus de deux décennies, Christiane a son travail très à coeur.

Christiane désirait devenir diététiste, pour découvrir que ce qui la passionnait le plus était d’informer les gens sur la saine alimentation. Son travail comme agente d’information dans un centre d’éducation populaire lui a permis de confirmer son attrait pour l’information, particulièrement dans un milieu communautaire. Après un baccalauréat en communication/journalisme, elle a déménagé à Toronto pour entre autres travailler à Radio-Canada et TFO.

Puis c’est en septembre 1994 que la belle aventure de TCF commence pour Christiane. La responsabilité de mettre en place la nouvelle chaîne lui est offerte. Elle accepte, seule, de diriger le bateau. À cette époque, elle est nommée coordonnatrice de TCF. À ce moment, TCF est distribuée uniquement par le câblodistributeur VDN. Ce fut une période intense pour Christiane, avec des embûches ici et là, mais en même temps avec des défis très stimulants.

Tournant

En 2002, la structure de TCF change. La télévision s’incorpore en organisme à but non lucratif et un premier CA est élu. En 2005, Bell acheta le câblodistributeur VDN. Christiane se souvient que ce fut un moment assez ardu pour que TCF ne quitte pas les ondes, car Bell refusait de financer l’organisme. Finalement, c’est en 2008 que TCF et Bell signent un partenariat permettant d’assurer un financement à long terme à la chaîne. Cela permit à Christiane d’engager trois employés à temps plein et elle fut nommée directrice générale de la chaîne. À partir de ce moment, Christiane assura davantage la gestion du personnel et le financement de la chaîne que la réalisation des émissions.

Depuis ce temps, le volume de production de TCF a grandement augmenté. Il est passé de 60 heures de programmation originale par année en 2008 à plus de 300 heures en 2016. La chaîne peut compter sur une expertise en programmation, production éditoriale et technique, une grande stabilité dans le personnel permanent et une cinquantaine de bénévoles et de stagiaires provenant entre autres du Collège Rosemont qui contribuent aux émissions de façon régulière. TCF offre également la possibilité aux entreprises, organismes communautaires de réaliser à peu de frais des vidéos promotionnelles ou commerciales. Dans les dernières années, des vidéos ont été réalisées pour la Bibliothèque Frontenac, des maisons de la culture, le Carrefour de ressources en interculturel, le Pas de la Rue et plusieurs autres.

Puis en août 2015, TCF devient la première chaîne au Québec à obtenir une licence pour opérer un service indépendant de télévision communautaire. Cela va permettre à l’organisme de compter sur des revenus supplémentaires afin de poursuivre son développement.

En 2016, le CRTC tiendra des audiences publiques sur l’avenir de la télévision communautaire. Certains groupes souhaitent que les sommes versées aux télévisions communautaires soient réduites afin de financer la production d’information dans les stations régionales des grands réseaux comme TVA ou CTV. TCF participera à ses audiences afin d’assurer la survie des télévisions communautaires.

DSC_0630

Le samedi 13 février prochain aura lieu à la Maison de la culture Frontenac un spectacle-bénéfice au profit de Télévision communautaire Frontenac. Cette soirée aura comme invités les chanteurs Alexandre Belliard et Mathieu Lavoie, l’humoriste Fred Dubé, le slameur IVY, le conteur Francis Désilets et l’interprète Mathieu Bellemare. À la veille de la Saint-Valentin, ils offriront des numéros ayant pour thème l’amour et l’amitié. Les profits amassés serviront aux programmes de formation offerts par TCF pour la relève dans le domaine des médias. Les billets sont en vente au prix de 20$ via le site de www.TCFtv.ca ou sur Admission.

Défis

Au fil des ans, les fonctions de Christiane ont changé et évolué. Ces changements ont pu se faire grâce au soutien du Centre des services aux entreprises d’Emploi-Québec. TCF a pu bénéficier de leur aide financière et permettre à Christiane différentes formations en administration au Centre St-Pierre ainsi que les services d’une coach en gestion du personnel.

Christiane a réalisé que les qualités d’une directrice générale dans le milieu communautaire doivent être la flexibilité pour faire face aux nombreux changements, savoir trouver le plus rapidement possible une solution devant les problèmes et être vigilant pour de ne pas perdre de vue la mission de l’organisme.

Par le biais de TCF, qui est un excellent moyen de diffuser de l’information, Christiane a toujours voulu mettre en lumière le travail de terrain effectué par les différents organismes du quartier ainsi que les raisons qui expliquent pourquoi Les Faubourgs se revitalisent et s’enrichissent au fil des ans. Et elle croit que c’est en grande partie grâce au milieu culturel.

DSC00628

Depuis les nombreuses années que Christiane demeure et travaille dans le quartier, elle est heureuse de constater qu’il est devenu un endroit plus agréable pour y vivre parce que de plus en plus d’artistes y élisent domicile. Pendant que la vigilance de certains intervenants du milieu aide à maintenir des loyers plus abordables que, par exemple, sur le Plateau Mont-Royal, d’autres s’activent pour rendre le milieu beaucoup plus attrayant. Le quartier des Faubourgs devient donc par le fait même un lieu de plus en plus accessible pour s’y épanouir.

—————-

En guise de conclusion, TCF a toujours eu une émission phare Le bulletin, un grand magazine d’affaires publiques qui met à l’avant-plan l’actualité des quartiers de Montréal, dont Les Faubourgs. La programmation a grandement évolué au fil des ans et elle s’axe aujourd’hui autour de quatre thèmes : société et diversité, idées et réflexion, culture et divertissement, loisirs et passe-temps.

«Je suis très fière de l’évolution de la chaîne tout au long des deux dernières décennies et très confiante pour son avenir. » – Christiane Gauthier